Loading...

Racisme

RACISME : relaxe TESSON, ZEMMOUR ou la nouvelle jurisprudence du Tribunal de Paris qui comprend de travers la haine raciale

Philippe Tesson 14 janvier 2015

« Ce qui a créé le problème, ce n’est quand même pas les Français. D’où vient le problème de l’atteinte à la laïcité sinon des musulmans ? On le dit ça ? Et ben moi je le dis ! C’est pas les musulmans qui amènent la merde en France aujourd’hui ? Il faut le dire, quoi ! »

Tribunal de Grande instance de Paris, 19 mars 2015

« Les propos de M. Tesson ne peuvent être entendus comme une généralisation selon laquelle les personnes de confession musulmane seraient par nature et dans leur globalité responsables des maux et désordres de la société française »

Eric Zemmour le 6 mai 2014

Les Normands, les Huns, les Arabes, les grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacés par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent.

Le tribunal de Grande instance de Paris, 22 septembre 2015

«Aussi excessifs, choquants ou provocants que ces propos puissent paraître», ils ne s’appliquent «qu’à une fraction des communautés visées»

Auréolés de cette immunité encore provisoire, les intéressés jurent qu’il n’ont fait que dire la vérité.

Le procureur a fait appel du jugement rendu au profit de ZEMMOUR.

Le CRI a également interjeté appel de la décision qui l’avait débouté contre TESSON et l’affaire sera examinée par la Cour d’Appel de paris ce 1 octobre 2015 .

La Cour d’appel de Paris va-t-elle saisir le caractère manifestement et explicitement raciste des propos tenus ou se contenter, pour le malheur de tous, de prendre un air entendu !

By |2019-04-16T13:12:59+00:00septembre 26th, 2015|Droit de la famille|0 commentaire